Marro Jean-Pierre,Fonds d’écran,Photos
 

Villa Ephrussi de Rothschild

268 photos

  

La villa Ephrussi de Rothschild est un des plus beaux palais de style Renaissance de la Côte d'Azur construit sur le sommet du cap Ferrat entre 1905 et 1912 à Saint-Jean-Cap-Ferrat par la baronne Béatrice Ephrussi de Rothschild (1864-1934).A sa mort, la gestion de la villa fut cédée à une fondation pour y créer un musée. S’en suivit la seconde guerre mondiale et la villa fut vraiment connue en 1960 avec un changement de conservateur. En 1990, sa gestion est confiée à la société privée Culturespaces. Béatrice Ephrussi de Rothschild avait fait aménager cette demeure en une suite de salons, galeries, cabinets, chambres et boudoirs dont le décor est à dominante ocre, mais elle exige partout sa couleur fétiche : le rose.
Le patio : l’endroit des réceptions, est une suite de colonnades en marbre rose de Vérone qui soutiennent des arcades de style Renaissance italienne. Au-dessus, on peut apercevoir des galeries aux voûtes hispano-mauresques bordées de balcons où se tenaient les musiciens.
Le grand salon : abrite de nombreuses pièces d'origine royale ou aristocratique ainsi que nombre de bronzes dorés de grande qualité.
Le petit salon : Avec ses deux alcôves, cette pièce a été conçue pour les conversations d’après repas. Il est largement ouvert au Sud sur une terrasse de marbre qui précède l'esplanade du jardin à la française.
Les appartements de la baronne :
Le Boudoir : Le boudoir servait à Béatrice pour écrire ou recevoir ses amies intimes.
La chambre : est meublée d’un lit vénitien recouvert d'une soierie de Chine brodée de multiples motifs de fleurs et d'oiseaux. La seconde partie de la chambre, en forme de rotonde, donne sur la rade de Villefranche.
La garde-robe : une partie accueille des vêtements d’inspiration chinoise. Dans la seconde partie, sont présentés des robes, gilets et étoffes en satin, taffetas, soie, et velours datant du XVIIIe siècle.
La salle de bains :en forme de rotonde. Au centre, la baignoire a disparu. Tout autour, des cabinets de toilette dissimulés par des boiseries peintes.
La salle à manger et le salon des porcelaines : cette pièce et la suivante accueillent les collections de porcelaine française, considérée comme l’une des plus riches de France et même du monde.
La chambre Directoire et la chambre bleue : les décors sont inspirés des décors antiques retrouvés en 1748 dans les fouilles de Pompéi.
Les jardins :à droite de la villa, le jardin de Sèvres .Derrière la villa, le jardin « à la française », visible depuis les salons, occupe la partie centrale des jardins. Il est composé d'une pièce d'eau centrale et est entouré de bassins latéraux et de plantations disposées symétriquement. Ce cadre bucolique est agrémenté de jeux d'eau qui se déclenchent toutes les vingt minutes au son de différents extraits de musique classique. Le jardin espagnol est composé d'une grotte fraîche, d'une pergola et d'un canal empli de plantes aquatiques. Le jardin lapidaire met en scène des bas-reliefs et gargouilles provenant d'édifices civils ou religieux qui n'ont pas trouvé place à l'intérieur de la villa. Le jardin florentin avec son escalier en fer à cheval dissimulant une grotte humide agrémentée d'un éphèbe de marbre. Le jardin japonais et le jardin exotique est découpé de sentiers sinueux serpentant au milieu de plantes succulentes et cactées. La roseraie, située à l'extrémité du jardin .Le jardin provençal situé sur le versant opposé à la roseraie, offre une vue pittoresque avec ses oliviers et pins courbés par le vent.

Autres pages | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |         | Les galeries |
 

Autres pages | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |         | Les galeries |