Marro Jean-Pierre,Fonds d’écran,Photos
 

Morella (Espagne)

115 photos

  

A cause du relief abrupt et montagneux de la région de Els Ports, le chemin pour arriver à Morella croise ravins, bois de pins, bois de chênes-verts, lits de rivières asséchées et barres rocheuses. Morella possède de nombreuses raisons pour être visitée. Toutes les civilisations – ibériens, celtes, grecs, romains, carthaginois et arabes ont laissé les traces de leur passage sur la capitale de la région d’Els Ports, où l’on a trouve également des restes néolytiques de l’Age du Bronze. La ville fut construite au pied du château et bordée par une forte muraille. Sa situation privilégiée, ses rues avec des arcades, ses manoirs, ses coins magiques et un riche patrimoine culturel sont quelques-unes des raisons qui lui on fait mériter la déclaration de « Conjunto Histórico Artístico » (ensemble historique artistique).Ces terres, qui furent habitées il y a 60 millions d’années par les grands dinosaures, aspirent de nos jours à devenir Patrimoine de l’Humanité.
L'église archipresbytérale de Sainte-Marie la Majeure constitue une halte obligatoire pour les passionnés d'art religieux. Cette construction gothique réunit dans une même façade la porte des Apôtres et celle de la Vierge. À l'intérieur, dans la partie postérieure du chœur, on peut voir sculpté en forme de frise, le portique de la Gloire. Le singulier escalier en colimaçon, le jubé, l'autel majeur, les trois rosaces avec des vitraux de l'École valencienne du XIVe siècle et l'orgue de Torull sont quelques-uns de ses joyaux.
Le premier samedi du mois de mai est célébrée la Romería au Sanctuaire de la Vierge de Vallivana pour honorer la patronne de Morella.

Autres pages | 1 | 2 | 3 | 4 |         | Les galeries |
 

Autres pages | 1 | 2 | 3 | 4 |         | Les galeries |